Le chien en ville

Un chiot noir

Consultez  le guide du chien en ville en pdf en bas de page

 

 

Pour une ville propre : dites "NON !" aux crottes

Les déjections canines sont devenues un problème d'hygiène important, pour les agents qui travaillent dans les espaces verts, pour nos enfants qui jouent dans les parcs et pour nos déplacements sur les trottoirs. Les propriétaires de chiens doivent changer de comportement. Notre ville, nous l'aimons propre ! Les déjections canines font partie de ces désagréments quotidiens qui gâchent la vie de tous. De plus, ramasser les déjections canines coûte cher à la collectivité.
Espace chiens des Iles Sud
Et pourtant...
  •  12 espaces chiens sont aménagés : av. Aristide Bergès, square Vercors, rue de l'Industrie, parc Lesdiguières, près de l'Église, square Pacalaire, square du 8 mai (côté rue de la Levade), allée des Balmes (côté carrefour Balmes et République), parking Vauban, parking des Glycines, square Lavoisier. Ils sont nettoyés deux fois par semaine. Adoptez-les !

Toutounet

En raison du gaspillage et du vandalisme les distributeurs Toutounet seront supprimés. La distribution des sacs pour ramasser les déjections canines se fera aux services techniques (9 rue général Mignot) et à l'accueil de l'hôtel de ville. Merci de ne pas perdre tout de même vos bonnes habitudes.
Ramasser ... vous ferez un GRAND geste en faveur de tous
C'est facile : Placez votre main dans le sac Ramassez la déjection - Retournez le sac sur lui-même comme un gant - Faites un nœud et hop… l'affaire est dans le sac ! Jetez le tout dans une poubelle. Ramasser, ce n'est pas s'abaisser, c'est simplemement adopter un comportement responsable et civique.
Si vous n'avez pas d'autre solution, le caniveau en bord de trottoir peut être utilisé par votre animal. Des pictogrammes sur le sol vous dirigent.
 

 

Nouvelle réglementation pour les chiens classés dangereux : les maîtres responsabilisés

Plus d'information : Police municipale, Tél. 04 76 70 53 53
Depuis le 1er janvier 2010,tous les propriétaires de chiens classés dangereux (catégories 1 et 2) doivent obligatoirement être titulaires d'un permis de détention, délivré en mairie.

Chiens dangereux ?

Les chiens dangereux sont classés en deux catégories. La première concerne les chiens d'attaque (de type Pitt bull, Boerboel ou Tosa), la deuxième les chiens de garde et de défense (de race Rottweiler, American stafforshire).

Le permis de détention

La déclaration en mairie est désormais remplacée par un permis de détention, délivré en mairie, sous la forme d'un arrêté individuel qui est attribué (ou non) par le Maire, après étude de pièces indispensables à fournir : une évaluation comportementale du chien, une attestation d'aptitude du propriétaire, l'identification du chien, le certificat de vaccination antirabique, l'assurance responsabilité civile, le certificat de stérilisation (pour les chiens de catégorie 1).
Le permis, une fois obtenu, doit pouvoir être présenté lors d'un contrôle effectué par un agent de police.

Une évaluation comportementale du chien

Elle est délivrée par un vétérinaire inscrit sur la liste départementale. Ce vétérinaire doit être différent de celui qui suit le chien habituellement. L'objectif de l'évaluation comportementale est d'éclairer le Maire, ainsi que le détenteur d'un chien, sur la dangerosité d'un animal particulier. Coût estimé : 150 €.

L'attestation d'aptitude du propriétaire

Elle est délivrée par un formateur habilité en éducation canine, agréé par la préfecture et dure 7 heures. Parmi les sujets abordés : les raisons de l'achat du chien, des connaissances sur le chien, l'origine et la prévention des comportements agressifs, des démonstrations et des mises en situation.
A noter que le propriétaire doit être majeur et avoir un casier judiciaire vierge. Coût estimé :120 €.

Halte aux chiens mordeurs

Toute morsure de personne doit être déclarée en mairie et le chien en cause doit faire l'objet d'une évaluation comportementale. A la suite de cette évaluation, le Maire peut imposer au détenteur d'obtenir l'attestation d'aptitude.
Les propriétaires ne détenant pas ce permis risquent jusqu'à trois mois de prison et 3 750 € d'amende, avec confiscation et euthanasie de l'animal.

 

Fichier(s) attaché(s)Taille
PDF icon guide_chien_en_ville.pdf1.54 Mo