Expressions juillet - août 2021

Seyssinet-Pariset naturellement

Avec la période estivale, vient le temps du bilan de cette première année de mandat. En nous adaptant au COVID, nous avons parfois eu le sentiment de faire, défaire puis de refaire, au fil des décrets et arrêtés. Pourtant, en un an, de nombreux projets ont été engagés.  Les travaux du beau projet sur la cour d’école Chamrousse démarreront en août, la Fauconnière en mouvement, où de nouveaux jardins ont poussé, redynamisera bientôt notre coeur de ville. La participation citoyenne se développe. Rencontres de quartiers, conseil du temps long, conseil municipal jeune et bientôt budget  participatif donneront la parole et de nouveaux moyens d’action aux Seyssinettois-es. La commune a pris aussi sa part dans la lutte contre le COVID, avec un plan solidarité pour les plus âgés et les plus précaires et l’organisation d’un centre de vaccination. Depuis quelques semaines, à Seyssinet-Pariset comme ailleurs, la vie reprend. La réouverture des terrasses permet à chacun de soutenir nos commerçants et de profiter de ces espaces attractifs qui embellissent notre ville. Avec les cours, entraînements, stages d’été, fêtes, la vie des associative repart, elle aussi. Nous travaillons désormais
sur un Pass pour aider les familles à adhérer et soutenir les associations, avec des assises prévues en octobre. Nos services ont été à pied d’oeuvre pour concocter Seyssinet’stival, un programme d’été gratuit et ouvert à tous, à base de concerts, cinéma en plein air, animations et jeux d’eau. La piscine sera accessible en juillet et août. De même que la bibliothèque, pour laquelle des travaux sont programmés. Nous vous souhaitons à toutes et tous un excellent été.
Ça bouge à Seyssinet-Pariset.

Facebook seyssinet-pariset naturellement

Guillaume Lissy, Clémence Aubert, Sylvain Prat, Alice Mollon, Noël Margerit, Yamina Archi, Eric Monte, Véronique Blanc, Yves Lambert, Delphine Laurant, Eric Pacchiotti, Deborah Mecreant, Fabrice Fanni, Lenaï Tran Durand, Michel Delafosse, Laura Siefert, James Capoccioni, Roselyne Blin, Vincent Faure, Linda Boukathem, Frédéric Mejean, Morgane Barbieri, Charly Celona, Chantal  Demoment, Jean-Yves Gobren, Véronique Huyghe

Seyssinet-Pariset un projet partagé

Nous sommes très surpris par la décision de la municipalité de supprimer le transport scolaire Quirole-Percevalière. Nous avons en mémoire les déclarations de notre maire alors dans l’opposition il y a quelques mois et qui demandait en conseil municipal la gratuité de ce transport essentiel pour les parents et leurs enfants ! A l’aube de cette décision, nous voyons se dessiner les prochaines mesures  et la politique qui sera mise en place. Tout dernièrement, le Dauphiné Libéré du 1er avril écrivait que le maire était "agacé" par le projet d’une association seyssinettoise alors que durant la campagne  des élections municipales, par écrit et en assemblée générale le même candidat socialiste s’était levé pour soutenir ce dossier, assurant les membres de l’association de son entier soutien, allant jusqu’à promettre un financement. La réalité se fait jour, il est bien difficile d’endosser le costume de maire, il faut les épaules et le respect des habitants, prendre en compte les attentes. Certes la concertation est nécessaire, mais ensuite, il faut agir, sans trahir. Demain, nous serons vigilants car un prochain dossier arrive, les subventions aux associations. Si la crise sanitaire a permis de ne pas  subventionner les transports des équipes sportives avec l’OMSA, cette année, qu’en sera-t-il demain ? Quelle explication nous donnera-t-on pour justifier une future baisse ? Le maire proposera-t-il comme solution de substitution l’utilisation de trottinettes échouées lamentablement sur les trottoirs et qui gênent les personnes à mobilité réduite comme les piétons. Nous restons vigilants et à votre  écoute.

Facebook seyssinet-pariset, un projet partagé

Démission d'Yves Monin, Christine Lancelon-Pin, Zyed Ben-El-Hadj-Salem, Flore Dardet, Denis Jaglin, Antoine Maurici, Fabien Durand-Poudret a rejoint le groupe

Agir avec vous pour seyssinet-pariset

Le dernier conseil municipal a encore une fois mis en évidence les suspicions autour de l’ancien maire et de son directeur de cabinet. Après les histoires des PFI, la subvention douteuse de plus de 100 000 €, c’est maintenant une prime de 14 773 € versée in extremis, en transformant la démission du directeur de cabinet en licenciement inopiné .... Et pendant ce temps-là notre commune s’essouffle... où est passé le nouveau souffle ? Entre concertations qui tournent en rond et projets de participations citoyennes dans l’entre-soi, on va de désillusion en désillusion. Au-delà de la création d’une noue à l’école Chamrousse, ou de la volonté de  "dégenrer" les cours d’école, où est l'énergie, le dynamisme, et l’élan qui doivent porter, et accompagner le monde associatif et économique. Où en sont les grands projets structurants de notre commune ? La  Fauconnière, la piscine, le groupe scolaire Vercors, .... Alors oui, on parle de ZFE (Zone Faible Emission), et de PLUI modif-1, mais ces chimères nous éloignent des réalités de notre quotidien. Il faut "passer la  seconde" maintenant ! Ou plutôt ... "changer de braquet" ! Je souhaite un bel été à tous les seyssinettois, et que ce soit l’occasion de se retrouver en famille, entre amis. Je souhaite que tout le monde puisse faire le plein de soleil, et d’énergie. Que ce temps de vacances scolaires soit agréable et riche en moments délicieux, promesse d’un avenir plus radieux.

Facebook agiravecvouspourseyssinetpariset/

Frédéric Battin