Expressions février - mars 2021

Seyssinet-Pariset naturellement

Ces derniers mois, élus et services ont, dans le cadre du Plan Alimentaire de Territoire (PAT) et de la mise en place d’une politique sociale à destination de tous, développé un  partenariat avec l’association EPISOL établie depuis 2014. Celle-ci propose un service d’épicerie mobile solidaire ouverte à tous proposant des produits variés (frais, bio, secs, d’hygiène…) à des prix modulés selon les ressources de chacun.
Les cinq piliers de cette association sont la mixité, des tarifs solidaires, une participation à la lutte contre le chômage par l’insertion professionnelle, la lutte contre le gaspillage alimentaire par la collecte d’invendus et la volonté de privilégier les circuits courts. Ces valeurs, nous souhaitons les porter dans notre ville en proposant à la Mobile de venir s’y installer ; l’objectif étant de proposer une alimentation de qualité accessible à tous, tout en créant un espace de partage et d’actions, propice au vivre ensemble.
Dès le printemps, la Mobile s’installera donc au square Vercors les mardis après-midi. Une équipe d’animation viendra à la rencontre des habitants pour permettre de s’impliquer sur ce projet associatif et d’être force de proposition.
Dans cette période, où il est si difficile de créer du lien, où la crise économique et sociale se fait sentir, l’installation de cette épicerie mobile est un moyen de se retrouver et de recréer du lien.

Facebook seyssinet-pariset naturellement

Guillaume Lissy, Clémence Aubert, Sylvain Prat, Alice Mollon, Noël Margerit, Yamina Archi, Eric Monte, Véronique Blanc, Yves Lambert, Delphine Laurant, Eric Pacchiotti, Deborah Mecreant, Fabrice Fanni, Lenaï Tran Durand, Michel Delafosse, Laura Siefert, James Capoccioni, Roselyne Blin, Vincent Faure, Linda Boukathem, Frédéric Mejean, Morgane Barbieri, Charly Celona, Chantal  Demoment, Jean-Yves Gobren, Véronique Huyghe

Seyssinet-Pariset un projet partagé

Nous souhaiterions, en ce début d’année, faire preuve d’optimisme car comme vous, après cette longue année de contraintes sanitaires nous espérons que les espoirs mis dans les vaccins seront couronnés de succès. Nous souhaitons que cette année 2021 réunissent les conditions d’un retour à une situation la plus normale possible pour chacune et chacun.
Cette situation nous interroge aussi sur la manière dont la municipalité agit et développe des projets en opposition frontale avec les promesses faites durant la campagne. Nous  omprenons et admettons parfaitement que la situation sanitaire ne permette pas les réunions de travail autorisant le débat et la transmission de toutes les informations de vive voix, nous comprenons et faisons preuve de patience pour autant, devons-nous toujours nous contenter du silence gêné de nombreux conseillers municipaux de la majorité en réponse
à nos questions ou d’une explication répétée à l’envie : "c’est le préfet qui l’impose" ou "on ne peut rien contre la métro, elle est compétente". Aujourd’hui, différents projets de construction de logements collectifs sociaux apparaissent sans explication ni concertation. Nous avions pourtant entendu que la municipalité s’opposerait fermement à la bétonisation de la commune. Or si l’on fait le décompte des projets officiels et officieux mais évoqués par les élus, la commune verra ses espaces bien remplis sans respect de la qualité de vie des habitants. Est ce vraiment cela que nous souhaitons pour notre commune ?

Facebook seyssinet-pariset, un projet partagé

Démission d'Yves Monin, Christine Lancelon-Pin, Zyed Ben-El-Hadj-Salem, Flore Dardet, Denis Jaglin, Antoine Maurici, Fabien Durand-Poudret a rejoint le groupe

Agir avec vous pour seyssinet-pariset

Ce début d’année est encore marqué par la pandémie qui nous touche tous ! 2021 doit être l’année du rebond, de l’espoir, de l’ambition pour notre commune. Il faudra être sur tous les fronts. Mais je commence à avoir des doutes sur les capacités de la majorité à conduire tous les projets dans un contexte difficile qui s’impose à nous. La Métropole va prendre toute  sa dimension pour mener des actions, des projets, et pour faire avancer notre territoire. Mais quelle sera la place de Seyssinet-Pariset quand nous avons été écartés de l’exécutif de la Métro ? Qui va faire entendre notre voix, quand déjà, sur notre commune, résonnent les contradictions. Béton ou transition ? Logements collectifs et densification de notre habitat ou
végétalisation de notre ville... Le budget pour 2021 illustre bien cette ambiguïté et le manque d’ambition pour notre ville, alors que les défis sont nombreux et les attentes des habitants,
des associations, des entreprises sont fortes. On ne peut pas se cacher derrière la loi SRU, la crise sanitaire, ou la Métropole ! Il faut prendre à bras le corps toutes les actions à mener et porter notre ville à la hauteur des enjeux de notre territoire. Mais je reste vigilant et exigeant, toujours présent pour accompagner l’équipe municipale. Vous pouvez compter sur moi,  aujourd’hui et demain !

Facebook agiravecvouspourseyssinetpariset/

Frédéric Battin