La ville et la Métropole

Seyssinet et la Métropole

Depuis le 1er janvier 2015, Seyssinet-Pariset fait désormais partie des 14 agglomérations françaises dotées du statut de "Métropole". Pour qui ? quel statut ? Ce qui change ? Pourquoi ? Quels objectifs ? Quelle organisation... Explications, décryptage.

Un peu d'histoire

Créée en 1966 avec 23 communes sous la forme d’un syndicat, transformée en communauté de communes en 1994, puis en communauté d'agglomération en 2000, élargie à 49 communes en 2014, la Métro, en prenant une nouvelle dimension (suite à la fusion avec 21 communes des communautés de communes du Balcon Sud de Chartreuse et du Sud Grenoblois), est devenue, par la loi, Métropole le 1er janvier 2015.
La carte de la Métropole à 49 communes
 

 

Pour qui ?

440 000 habitants
49 communes
sur un territoire de 546 km²

 

Grenoble alpes Métropole est ainsi la 2e agglomération de Rhône-Alpes et la 11e agglomération française.

De la plus modeste (Mont-Saint-Martin, 87 habitants) à la plus imposante (Grenoble, 161 000 habitants), en passant par Seyssinet-Pariset, les 49 communes de l'agglomération grenobloise constituent désormais une Métropole.

 

Quel statut juridique ?

La loi MAPTAM, loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des Métropoles du 27 janvier 2014, donne naissance à 14 Métropoles.

 

Ce qui change

Ce nouveau statut met en oeuvre différents transferts de compétences des communes vers la Métropole au 1er janvier 2015 au profit de la Métropole, ce qui signifie que certaines missions réalisées par les villes vont désormais être effectuées par la Métropole.

 

Quelles nouvelles compétences pour la Métropole ?

Consultez le tableau

Ainsi principalement à Seyssinet-Pariset, le service de l'eau, le plan local d'urbanisme, la gestion des voiries seront assurés par la Métropole, mais l'éclairage public, la propreté urbaine, les illuminations, le déneigement, les espaces verts, le mobilier urbain demeurent des missions de la ville.

Pour quels objectifs ?

A terme, mutualiser, rationaliser, pour optimiser et mieux gérer, ne plus faire chacun pour soi et ainsi éviter des coûts inutiles, dans le cadre d'un service public de qualité.

 

Et aujourd'hui ?

L'année 2015 a été consacrée au transfert progressif de l'organisation communale vers celle de la Métropole.

 

Et demain ?

Les élus de la ville de Seyssinet-Pariset demeurent vigilants pour que la proximité, le respect des communes et de ses habitants, la qualité et la continuité des services rendus soient les fondements de la nouvelle organisation métropolitaine. Une période de transition de 6 mois à 1 an est nécessaire pour que tout soit opérationnel. Au niveau du personnel de la ville, des changements vont intervenir, car les compétences transférées représentent des équivalents temps pleins, répartis pour l'instant sur une trentaine de postes.

Au niveau des services techniques, une réorganisation complète et partagée va être engagée.

La Métropole va organiser une sectorisation territoriale dont l'objectif est d'être efficace au plus près de la population.