Expressions politiques de juillet / août 2019

Articles Expressions écrits par les différents groupes du Conseil municipal, parus dans la Gazette n°167 d'avril-mai 2019

Ensemble réussir Seyssinet-Pariset

Marcel Repellin, Ada Sadoun, Bernard Rostan, Françoise Guigui, Marc Paulin, Véronique Gonnet, Frédéric Battin, Christine Lancelon-Pin, Robert Occhino, Nathalie Toussaint, Laurent Braud, Karol Darmet, Gérard Dini, Valérie Dubouchet, Carmen Guglielmi, Dominique Maitre, Guillaume Spirhanzl, Yvan Mallier, Eric Lelièvre, Hélène Faure, David Drogo, Flore Dardet, François Tornabene, Patricia Gros-Daillon, Denis Jaglin, Margaux Fraile.

 

Avec la nouvelle saison culturelle, nous entendons réaffirmer l’importance de la culture et de l’éducation culturelle dans la vie communale. En effet, la culture rassemble, réunit et ouvre tant l’esprit que l’horizon de toutes et de tous. La commune a mis l’accent depuis de nombreuses années sur ce domaine divers mais si important pour l’épanouissement personnel, permettant de faire se rencontrer professionnels et amateurs, jeunes et moins jeunes, arts classiques et contemporains.

Car la culture, c’est l’apprentissage de la curiosité, de la liberté, l’ouverture aux autres, l’acceptation de la différence. De nombreuses actions sont initiées en ce sens et les plus importantes s’inscrivent dans la dimension éducative de l’action culturelle en direction des jeunes seyssinettois. L’enjeu est bien là, ouvrir les jeunes aux différentes facettes de la culture, sans opposition ni à priori, mais dans un schéma de médiation culturelle et d’apprentissage. Cette ambition que porte la commune dans le budget annuel consacré à la culture pour l’éducation artistique et culturelle est partagée avec le monde enseignant car ce lien avec l’école s’avère le plus pertinent pour construire le parcours culturel. Pour cette raison la commune met en oeuvre les conditions d’accès à la culture pour les jeunes seyssinettois à travers notamment le voyage lecture de la bibliothèque, mais aussi toute l’action portée par le Centre culturel municipal pour le spectacle vivant ou l’approche d’autres pratiques comme la photographie et enfin le Conservatoire pour l’éducation musicale. Il s’agit d’offrir à nos enfants le sens de la curiosité et le goût de la découverte.

http://parolesdeselus.canalblog.com/

Un nouveau souffle pour Seyssinet-Pariset

Guillaume Lissy, Béatrice Serbource,  Muriel Barbieri, Sylvain Prat, James Capoccioni, Hervé Doulat, Noël Margerit.

 

La restauration collective est un enjeu primordial pour notre collectivité. Que l’on parle de la petite enfance, du scolaire ou des séniors, nous devons mieux maitriser l’approvisionnement et proposer des produits de qualité à un cout accessible. C’est un enjeu de santé publique, d’éducation, de respect de l’environnement, mais aussi de travail pour nos agriculteurs. La situation actuelle n’est pas satisfaisante et nous devons évoluer vers une plus grande maitrise publique des outils. Nous le rappelons depuis  longtemps et sommes très sensibles à ce que cette approche politique soit partagée au-delà des sensibilités politiques.

Avant l’adhésion de la commune à une "société publique locale", entreprise publique de restauration partagée avec d’autres collectivités, nous avons demandé au maire qu’une charte d’objectif soit proposée : qualité et proximité de l’approvisionnement, information et consultation des usagers, sécurité alimentaire, lutte contre le gaspillage, suppression des plastiques, maitrise des couts… Il ne s’agit pas seulement, en effet, de changer le statut juridique de notre prestataire mais bien d’exiger de nouvelles pratiques plus conformes à notre volonté. Notre demande, comme celle des parents d’élèves, est en voie d’être entendue. C’est un premier pas intéressant et nous devons à présent continuer à peser auprès des autres collectivités pour que nos bonnes intentions se traduisent en bonnes pratiques. Le chemin est bien difficile mais l’objectif vaut le coup que nous nous battions tous ensemble. N’ayons pas peur d’être exigeants, ne nous contentons pas d’équilibres précaires et d’avancées modestes. Sur ce sujet particulier, soyons ambitieux pour nos enfants.

www.guillaumelissy.fr