Expressions politiques de février 2019

Articles Expressions écrits par les différents groupes du Conseil municipal, parus dans la Gazette n°165 de février 2019

Ensemble réussir Seyssinet-Pariset

Marcel Repellin, Ada Sadoun, Bernard Rostan, Françoise Guigui, Marc Paulin, Véronique Gonnet, Frédéric Battin, Christine Lancelon-Pin, Robert Occhino, Nathalie Toussaint, Laurent Braud, Karol Darmet, Gérard Dini, Valérie Dubouchet, Carmen Guglielmi, Dominique Maitre, Guillaume Spirhanzl, Yvan Mallier, Eric Lelièvre, Hélène Faure, David Drogo, Flore Dardet, François Tornabene, Patricia Gros-Daillon, Denis Jaglin, Margaux Fraile.

 

La métropole a acquis une nouvelle compétence au 1er janvier 2019.  La compétence Insertion Emploi précédemment portée par différents niveaux de collectivités est désormais transférée. Au niveau des six communes de la rive gauche du Drac, c’est à travers le Syndicat intercommunal de la rive gauche que cette compétence était portée, privilégiant une connaissance forte du bassin d’emploi et des entreprises pour assurer un service au plus proche des besoins des personnes en recherche d’emploi.  

La majorité municipale a souhaité lors de la discussion en conseil municipal émettre des réserves sur les conditions du transfert de cette compétence car différentes questions étaient posées et n’ont à ce jour pas encore obtenues de réponse. Nous le savons toutes et tous, le travail et l’emploi sont des éléments forts de la dignité de chacune et de chacun. Nous ne doutons pas des convictions de la Métropole, dont nous faisons partie, mais, au regard d’une expérience forte de trois années d’exercice de compétences obligatoires, cette structure a encore du mal à être présente efficacement en proximité sur nos territoires.

Cette nouvelle compétence doit composer avec la compétence économique nous dit-on, pour plus de cohérence. Nous l’entendons, mais comment nos habitants demandeurs d’emploi, nos jeunes en recherche de formation, de contrat d’apprentissage, de stages, vivront-ils cette restructuration ? Nous avions construit, sur la base d’une volonté communale partagée, un outil au service des habitants d’un territoire, d’un bassin de vie, et cela pour demeurer au plus près des besoins. Nous serons vigilants sur l’exercice de cette compétence.

http://parolesdeselus.canalblog.com/

Un nouveau souffle pour Seyssinet-Pariset

Guillaume Lissy, Béatrice Serbource,  Muriel Barbieri, Sylvain Prat, James Capoccioni, Hervé Doulat, Noël Margerit.

 

Pour notre commune, l’année s’est terminée par un conseil municipal extraordinaire convoqué en urgence le 31 décembre à midi. Son objet ? La modification de la convention de mise à disposition de la résidence des personnes âgées à une fondation privée… Ce conseil organisé à la va-vite sur un sujet pourtant essentiel a confirmé nos craintes sur la gestion de notre foyer autonomie par un prestataire privé aux intérêts différents de ceux de notre commune. Au-delà même de de sa "solidité" juridique très contestable, le nouveau contrat propose des modifications importantes à celui pourtant déjà adopté par le conseil municipal 10 jours avant. Ayant fait joué le rapport de force, la fondation a pu imposer sa vision des choses et ses conditions.
Comme nous l’avons déjà écrit et dit nous continuons de regretter l’abandon de ce patrimoine municipal. Alors que l’espérance de vie augmente et que nous devons mieux répondre aux attentes d’un public plus âgé, le choix de confier à d’autres certaines de nos actions en direction des séniors reste incompréhensible. Nous soulignons, une fois encore, que ce choix qui lie notre commune pour les 12 prochaines années arrive à un an de la fin du mandat municipal et n’a jamais été évoqué dans aucun programme électoral. Des lors quelle sens donner à un contrat qui ne pourra pas être remis en cause à l’avenir sans le paiement d’une forte indemnité ? Nous regrettons ce choix et continuons de porter une autre vision du service public.

www.guillaumelissy.fr